Noix du Brésil Bio

Source* de Sélénium !
* Produit issu de l’Agriculture Biologique.

4,99

Effacer
Quantité
UGS : ND Catégorie :
Protéine végétale
Selenium
Vitamine E

Description

La noix du Brésil Bio a une saveur douce.

Selon plusieurs études, cinq portions d’environs 30g d’oléagineux permettraient de réduire les risques de concentration de LDL (mauvais cholestérol sanguin).

La noix du Brésil est composée à plus de 50% de graisses végétales de bonne qualité. Sa faible teneur en sucre lui donne l’occasion de vous rassasiez lorsque vous avez un petit creux, et cela, sans répercussion sur votre glycémie. Pas de « coup de pompe » après l’avoir consommé, vous aurez juste l’énergie suffisante disponible jusqu’au repas suivant. C’est pourquoi, consommez 5 à 6 noix en collation ou pour accompagner votre petit déjeuner, est une excellente idée !

Amis sportifs, c’est une noix pour vous ! Réputée pour ses teneurs en Sélénium et en vitamine E, elle aide votre organisme à neutraliser le stress oxydant que génère naturellement la répétition d’entrainements. Autrement dit, elle aide à votre récupération et opère une action préventive sur le risque de blessure.

Comment la consommer ?

En encas de 30g par jour ou bien en accompagnement dans vos recettes salées ou sucrées.

Comment la conserver ?

Dans un pot hermétique au frais et à l’abri de la lumière.

Origine : Bolivie, Afrique du Sud

Informations complémentaires

Poids 0.135 kg
Constituant

Teneur moyenne

Protéines brutes, N x 6.25 (g/100g)

17

Glucides (g/100g)

5,28

Lipides (g/100g)

66,7

Sucres (g/100g)

2,33

Sel chlorure de sodium (g/100g)

0,0075

AG saturés (g/100g)

16,2

* Table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual 2017

 

Bon à savoir

Cette noix, originaire d’Amazonie appelée « Castanha » gagnerait à être plus connue tant ses propriétés et bienfaits sont nombreux. Ce fruit à coque provient du cœur de l’Amazonie. La production et la récolte de la Castanha représentent une partie très importante de l’économie locale. Consommer cette noix,

c’est aussi préserver le travail des populations amazoniennes car c’est un des produits les plus important de cette région sur les plans économique, social et alimentaire.